JuryKOMBI, la trottinette urbaine modulaire

Charles Godbout de TOPO DESIGN
et Luc Plante, architecture et design
Designers : Charles Godbout et Luc Plante

011KBT

Voir la fiche au format PDF

« UN CONCEPT DE MOBILITÉ ACTIVE POUR COURTS DÉPLACEMENTS »

Le contexte

Encore en émergence au Québec et en Amérique, les petits véhicules de toutes sortes propulsés par l'homme (outre le vélo, déjà fort populaire ici) sont en forte croissance en Europe ainsi qu'en Asie.

On en retrouve plus particulièrement en Scandinavie et aux Pays-Bas où une conscience environnementale très marquée stimule davantage l'usage de moyens de déplacement urbains écologiques, axés sur la mobilité active.

Tricycles, triporteurs, trikers, trottinettes et autres se déclinent en mode utilitaire ou sportif. En marge d'un usage quotidien, des clubs se forment et des compétitions s'organisent, reflétant la popularité grandissante de ce genre de véhicule.

Sur le plan collectif, on a pu voir, par exemple, le maire de Bordeaux, M. Alain Juppé, inaugurer récemment l'implantation d'un service gratuit de trottinette-vélo, le Pibal, conçu par Philippe Starck.

L'idée d'encourager le non-usage de la voiture pour de courts déplacements fait lentement mais sûrement son chemin au Québec.

Le concept

À la fois utilitaire et ludique, le concept unique de la trottinette urbaine modulaire KOMBI repose sur l'idée d'offrir plusieurs options d'utilisation dans un même produit. À l'instar des caméras à lentilles interchangeables ou des outils multi-têtes, on peut joindre divers modules à la partie propulsion de la trottinette, grâce à un principe d'attache rapide de type «à baïonnette».

KOMBI se présente comme un système polyvalent qui permet de se déplacer de plusieurs manières : en mode trottinette Solo – Cargo – Poussette. Ses modules se transforment aussi en remorque pour vélos ou en poussette classique sur roues.

Grâce à sa structure entièrement en aluminium, KOMBI est ultralégère, facile à manœuvrer et sécuritaire. Elle est également pensée pour résister à un usage urbain intensif.

Description

Favorisant les déplacements en famille, KOMBI permet de se balader en toute liberté avec les enfants de manière dynamique ou relax en connectant le module poussette (version simple ou double).

Toujours dans un esprit de déplacement de proximité, le module poussette, décapotable, se transforme au besoin en version «cargo» pour aller faire ses emplettes au marché ou à la quincaillerie du coin, par exemple.

Avec son caisson inférieur de plastique rotomoulé, le module cargo est assez robuste pour transporter de petites charges sans crainte de l'abîmer.

On peut également choisir de passer en mode «solo» (ou célibataire…) en connectant le module
à roulement simple.

En  complément,  afin  de  multiplier  les  usages  de  KOMBI,  le  module  poussette,  une  fois
«débranché» de la partie propulsion, devient une remorque de vélo pour les enfants ou pour les bagages.

Enfin, on peut tout simplement convertir ce même module poussette en version «autonome» sur trois roues pour se promener sur les trottoirs ou dans les parcs.

Étant  démontable,  KOMBI  se  révèle  également  pratique  pour  son  transport  et/ou  son entreposage hors saison.

Quelques caractéristiques

L'usage de la trottinette sur la voie publique est assujetti aux mêmes règles et conditions que le vélo. Sur le plan de la sécurité, KOMBI est équipée de freins à disques sur l'ensemble des roues. Pour ce qui est de la visibilité, elle est munie de petits phares DEL à l'avant et de réflecteurs. Un fanion rouge peut être fixé sur les modules à deux roues.

D'autres accessoires sont prévus, comme un porte-bouteille ou gobelet à café ainsi qu'un support pour l'indispensable téléphone intelligent.

Le potentiel de réussite

Il y a fort à parier que l'engouement des Québécois pour le vélo pourrait s'étendre à d'autres types de véhicules à mobilité active dans un marché qui, même s'il est davantage niché, peut certes devenir intéressant à l'égard de solutions de déplacement de proximité stimulantes et
écologiques.

Nul doute qu'au Québec nous avons déjà toutes les ressources et l'expertise pour fabriquer ce type de produit.